Dans le cadre des DAM, l’imagerie des ATMs permet de confirmer des informations issues de la palpation ou de l’observation clinique. Elle permet aussi de matérialiser un certain nombre d’éléments objectifs : place du disque articulaire, état des surfaces articulaires, volumes osseux… Si l’IRM a montré sa valeur, les examens scannographiques restent moins exploités, d’autant que leurs indications semblent moins précises.

Il reste cependant que le recoupement des vues dans les trois plans de l’espace apporte une aide réelle à la compréhension de ces articulations. C’est d’ailleurs ce recoupement seul qui constitue l’apport du scanner. Nous illustrons ici un certain nombre d’éléments accessibles par l’examen scanner.

1- Morphologie pièces articulaires, normalité des densités osseuses: Fig1 à 10

2-  Espaces articulaires: Fig 11 à 17

3- Densifications à l’emplacement du disque articulaire: Fig 18 à 22

4- Atteintes arthrosiques et ostéophytes: Fig 23 à 29

L’ensemble de ces éléments accessibles aussi bien dans le plan frontal que dans le plan sagittal et le plan axial, permettent de clarifier la compréhension de certaines difficultés articulaires, en particulier arthrosiques.

– Faites vous appel aux examens scanner pour les DAM articulaires?

– Quelles informations en tirez vous?