Un article de l’Académie Nationale de Chirurgie de 2005, ( R.Gola, F.Cheynet, O. Richard et L. Guyot)  répondait la question « Faut-il opérer les SADAM » par une affirmation simple: « Ces interventions agressives pour l’articulation temporo-mandibulaire ne sont pas nécessaires ». Et la conclusion est sans appel: « Les mutilations iatrogènes des articulations temporo-mandibulaires sont devenues inacceptables ».

Pourquoi rencontre -t-on encore tant de patients à qui on propose ces interventions?

Pourquoi des patients opérés sont-ils si nombreux à se plaindre de ces interventions? 

Comment peut-on encore rencontrer des chirurgiens maxillo-faciaux qui pratiquent ces interventions?

 

(L’article est disponible en cliquant sur le lien bleu)